Technique de comblement. Elle consiste en la réinjection de graisse autologue, prélevée lors d’une lipoaspiration, dans des parties du corps ou du visage, qui en sont dépourvues.

Fini le manque de volume, le désespérément plat ou le creux du sillon disgracieux.

Lipostructure ou lipomodelage ou lipofilling, la technique est naturelle, on pourrait dire qu’elle est auto structurante, sans risque d’intolérance ou de rejet, puisque s’agissant d’implants autologues. Dès lors, les champs d’intervention sont très larges tant pour le visage que pour la silhouette ! Les indications sont nombreuses : rides du sillon nasogénien, rides transversales sur le front, entre les sourcils : dites du lion, aux coins externes des yeux : dites de la patte-d’oie, rides d’amertume), correction de la glabelle, du contour des lèvres ou atténuation des cernes, rides du cou et du décolleté ; les dépressions du visage, mais aussi le galbe des mollets, l’arrondi des fesses, la beauté des seins… Les interventions se font sous anesthésie locale ou générale en ambulatoire. Soins postopératoires : antalgiques, antibiothérapie et anticoagulation préventives ; vêtement de contention adapté.

Pour une sculpture rajeunissante ou rÉparatrice DU VISAGE ET de la silhouette.

La graisse prélevée lors de la lipoaspiration est centrifugée. Seule la graisse pure est gardée. (Méthode de Coleman). Néanmoins, mais c’est plutôt un avantage, la graisse ainsi injectée aura tendance à subir une résorption (+/- 30 %) par rapport à la quantité injectée. Cela nécessite, quelques mois plus tard, d’autres injections. Le lipofilling est parfaitement renouvelable sous réserve d’un capital graisseux suffisant. Résultat définitif apprécié 2 à 3 mois plus tard.

banniere-footer